Message de Laura McVeigh aux Membres de PEN


Message de Laura McVeigh aux Membres de PEN:

Chers amis,

J’ai été très heureuse de rencontrer beaucoup d’entre vous au cours de ces dernières semaines, tout d’abord à Bled à l’occasion de la réunion du Conseil d’administration de PEN International et de la Conférence des Écrivains pour la paix, puis à Cracovie à la Conférence du Comité des écrivains en prison où j’ai également eu la chance de rencontrer avec beaucoup de nos collègues du réseau ICORN.

Ces occasions de rencontre en face à face sont très utiles pour comprendre PEN et les meilleures manières de collaborer. Nous avons également pu présenter certains membres du personnel du Secrétariat international lors de ces événements et j’espère que cela aura permis enfin de mettre des visages sur ces noms. Vous trouverez une liste des coordonnées mise à jour de l’équipe à l’adresse suivante : http://www.pen-international.org/who-we-are/staff/

À l’occasion de ces deux événements, nous avons pu partager et présenter certains des travaux les plus récents de PEN International, notamment l’anthologie intitulée Écrire contre l’impunité et notre récent rapport sur la Chine http://www.pen-international.org/newsitems/china-report/, ainsi qu’une mise à jour sur nos travaux dans le domaine de la liberté numérique. Je tiens à remercier tous les Centres PEN qui ont participé à ces projets. Le rapport sur la Chine a été publié à l’occasion du Festival World Voices de New York et était accompagné d’une lettre ouverte signée par plus de 150 écrivains et artistes de renom. Ce rapport a bénéficié d’une importante couverture médiatique internationale.

Les points forts de la réunion des Écrivains pour la paix ont compris une discussion constructive sur le rôle de PEN et l’avenir et des tables rondes sur le thème de l’écrivain par rapport à la paix. J’ai beaucoup apprécié que les présidents des quatre comités aient participé au Conseil d’administration accompagnés de nombre de membres. Un grand merci au Centre PEN slovène pour l’accueil chaleureux qu’il nous a réservé. À Cracovie, nous avons également pu participer à un programme passionnant d’ateliers et de présentations sur des sujets comme la sécurité numérique, l’édition et la traduction à l’heure de la mondialisation, la Corne de l’Afrique, la liberté d’expression dans le printemps arabe et une série de rapports de première ligne fascinants. Tous nos remerciements aussi à nos partenaires PEN polonais, ICORN et au festival littéraire Milosz.

Ces réunions attestent de l’importance de passer du temps ensemble pour partager idées.

J’espère vous voir nombreux cette année à Reykjavik, en Islande. Le membre du Conseil d’administration et du PEN islandais Sigurdur Pálsson est venu se joindre à nous à l’occasion de la réunion du Conseil d’administration de PEN en Slovénie et nous a fait part des dernières nouvelles concernant la planification et les activités du Congrès avec les membres PEN en Islande. Le Congrès de cette année comprendra entre autres choses des séances de lecture par les délégués dans tout un éventail de lieux différents à travers la ville, en partenariat avec le fantastique festival littéraire de Reykjavik, et une série de manifestations Libérez les mots ! sur la liberté numérique, les droits linguistiques et le Prix Nouvelles Voix. Pour en savoir plus et pour vous inscrire, rendez-vous sur : http://www.pen-international.org/congress-2013/

Le mois de mai a été chargé avec les activités du festival Libérez les mots ! et notre participation au Festival Hay Beyrouth (http://www.pen-international.org/newsitems/pen-international-at-hay-festival-beirut-2013/) et au Festival Hay-on-Wye au pays de Galles. À Beyrouth, le PEN libanais avait organisé un superbe programme d’événements couvrant la censure et l’édition, la participation des femmes au printemps arabe et l’exploration du rôle de l’écrivain dans les sociétés divisées, qui a vu la participation d’écrivains du PEN de Jordanie et du PEN égyptien. Cette semaine, nous participerons au Hay-on-Wye au pays de galles où se déroulera toute une série d’événements du PEN anglais et de PEN International. La conférence Raymond Williams représente l’un des temps forts de ce festival, et sera donné cette année par Elif Shafak en association avec PEN International et présenté par le Président de PEN International John Ralston Saul.

En ce qui concerne l’actualité côté personnel, Cathal Sheerin, que beaucoup d’entre vous connaîtront déjà, rejoint l’équipe de PEN, cette fois-ci en qualité de chercheuse pour l’Europe au sein de l’équipe du Comité des écrivains en prison. Nous sommes également ravis d’accueillir officiellement Ann Harrison en tant que prochaine directrice des programmes du Comité des écrivains en prison. Ann débutera à ce poste le 10 juin et entrera peu après en contact avec tous les membres. Nous souhaitons également un agréable retour parmi nous à Jena Patel qui coordonnera la planification du Congrès de cette année.

Je remercie tous les Centres PEN de m’avoir envoyé leurs actualités à partager sur le site Internet et le bulletin d’information : il est utile de faire circuler largement les nouvelles qui vous concernent parmi les Centres PEN. Merci de continuer à faire parvenir vos toutes dernières nouvelles à Sahar Halaimzai (Sahar.halaimzai@pen-international.org).

Bien cordialement,

Laura McVeigh

Directrice exécutive