Home Page > Programme à la Une

Stage d’été Droits de l’Homme – Asie centrale

Central Asia pen« Par ce stage d’été, PEN a contribué de manière fantastique au développement de sociétés meilleures et plus justes dans les pays d’Asie centrale, en rassemblant des élèves d’horizons très divers autour de l’idée des droits de l’Homme et de la liberté d’expression. Ce stage nous a permis de véritablement prendre la mesure de nos droits, d’avoir le courage de les défendre, et il nous a rassurés : nous ne sommes pas seuls dans cette voie. On peut se demander si une douzaine d’élèves peuvent avoir un effet quelconque sur le développement d’une société juste. La réponse est : oui, en créant un environnement juste chez eux, au travail, là où ils font leurs études. »
Dilora Mukhtorova, l’une des élèves du stage d’été Droits de l’Homme, organisé en Asie centrale

Depuis 2011, le centre PEN d’Asie centrale, basé à Biškek, au Kirghizistan, travaille avec central asian pen 2le réseau ouralo-altaïque (qui réunit des centres PEN du Japon à la Finlande) à l’organisation de stages d’été consacrés à la question des droits de l’Homme. Ces stages, d’une durée de cinq jours, ont pour but de réunir des élèves, des enseignants et des représentants d’ONG du Kazakhstan, du Kirghizistan et du Tadjikistan autour de spécialistes de ces questions, venus de Russie et d’Asie centrale, pour débattre des théories et pratiques en la matière. Fondée sur une démarche non scholastique et interdisciplinaire, ces stages visent à impliquer l’ensemble des participants dans les débats, et à encourager l’esprit d’initiative (concernant les élèves) et la recherche (concernant les enseignants et les représentants d’ONG) quant aux droits de l’Homme dans cette région. Le programme prévoient chaque jour des ateliers consacrés aux questions liées aux droits de l’Homme, la projections de films et des échanges en soirée. Le centre PEN d’Asie centrale a identifié la sensibilisation et la formation aux questions des droits de l’Homme comme des priorités au regard de ce que ces questions ne sont pas intégrées dans les programmes scolaires. Aussi, réunir des élèves, des enseignants et des représentants d’ONG de différents pays de la région est une composante clé de l’objectif plus large poursuivi par le centre PEN d’Asie centrale de promotion du dialogue et de l’amitié en Asie centrale.

Les activités organisées par le centre PEN d’Asie centrale font partie d’une nouvelle initiative conjointe lancée par PEN International et l’Agence suédoise de développement international, qui a pour but de soutenir la société civile et les activités de développement des capacités [des communautés] de plusieurs pays, dont notamment la Zambie, la Sierra Leone, divers pays d’Asie centrale, le Cambodge, le Népal, les Philippines, la Guinée, le Malawi et le Ghana.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter par courriel notre Responsable Programmes Internationaux, Emese Kovács, à : emese.kovacs@pen-international.org