Home Page > News Item > La Journée internationale de la Femme

Le comité des femmes écrivains avec le directrice de UNESCO Irina Bokova

Ce 8 mars 2013, nous célébrons la Journée internationale de la Femme.

Cette année des PEN Centres utiliserons la journée internationale de la femme pour souligner la violence et l’intimidation à l’encontre des femmes.

Les violences faites aux femmes écrivains inquiètent le monde entier. PEN International campagne actuellement sur des cas de brutalité faite aux femmes en Russie, où la justice n’est pas encore faite sur l’assassinat des journalistes Anna Politkovskaya et Natalia Estemirova ; au Pakistan, où la fusillade contre la jeune bloggeuse engagée pour la scolarisation des filles, Malala, âgée de 11 ans, a secoué le monde entier ; au Liberia, où Mae Azango, qui parle des mutilations génitales féminines, s’est vu menacée de se « faire couper » si « [elle] ne la fermai[t] pas » ; au Mexique où Lydia Cacho, journaliste d’investigation, a été agressée et forcée à se cacher en raison de ses révélations sur les maltraitances et l’exploitation sexuelle des enfants.

Pour plus des informations veuillez cliquer ici : http://www.pen-international.org/campaigns/how-to-campaign/caselist/,

Le comité des femmes écrivains de PEN International a la CSW
Pour marquer ce occasion, le comité des femmes écrivains de PEN International fera une présentation, à l’occasion de la 57e session de la Commission de la condition de la femme (CSW) qui met l’accent sur « Élimination et prévention de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles ».

Cette présentation se penchera tout particulièrement sur le sujet critique des violences faites aux femmes écrivains qui s’efforcent d’améliorer l’accès à l’information et exercent leur droit à la liberté d’expression.

PEN International en appelle à tous les États membres, pour qu’ils reconnaissent le rôle crucial des femmes écrivains dans l’avancement de la liberté d’expression, pour qu’ils protégent les femmes écrivains des violences qui leur sont faites, du fait d’organes et fonctionnaires d’État comme du fait d’acteurs non étatiques, pour qu’ils reconnaissent ces violations et offrent des mesures de sécurité efficaces.

Pour plus d’informations sur le Comité des Femmes Ecrivains de PEN International veuillez cliquer : http://www.pen-international.org/qui-nous-sommes/le-comite-des-femmes-ecrivains/?lang=fr

image_print