Home Page > News Item > Cameroun : PEN International appelle à la libération d’un écrivain et professeur

15 décembre 2017 – Les autorités camerounaises devraient libérer immédiatement Patrice Nganang, écrivain, poète et professeur camerouno-américaine, et lui permettre de voyager, a déclaré aujourd’hui PEN International. Nganang a été porté disparu par sa famille après n’avoir pas pu monter à bord d’un vol, le 6 décembre, de l’aéroport de Douala, au Cameroun, à Harare, au Zimbabwe où il devait rencontrer sa femme. Deux jours plus tard, le 8 décembre, selon certaines informations, il a été révélé qu’il avait été détenu par la police à Yaoundé après avoir été accusé d’avoir insulté le président.

Peu de temps avant son arrestation, Nganang avait écrit un article pour Jeune Afrique dans lequel il critiquait la réaction des autorités camerounaises face aux troubles dans certaines régions anglophones du pays, qui avaient entraîné la mort de plusieurs manifestants en octobre.

« Nous sommes préoccupés par le fait que la détention de Patrice Nganang par les autorités camerounaises, soit liée à ses écrits et indique une volonté de faire taire les critiques, en violation de leur droit à la liberté d’expression. Il devrait être libéré immédiatement et sans condition et être autorisé à rejoindre sa famille », a déclaré Ebony Riddell-Bamber, directrice du département plaidoyer et des campagnes de PEN International.

Le 9 décembre, Nganang et son avocat ont assisté à une audience avec la police judiciaire et, selon certaines sources d’informations, ont été accusés d’avoir insulté le président camerounais Paul Biya et de l’avoir menacé de mort. Le 11 décembre, l’accusation d’insultes à l’encontre du président a été abandonnée, mais trois autres demeurent encore: menaces contre le président, immigration clandestine, faux et usage de faux documents. Selon son avocat, l’accusation de menaces contre le président provient d’un post sur Facebook.

La place laissée à la dissidence, au Cameroun, est devenue de plus en plus restreinte, depuis l’utilisation de la législation anti-étatique afin de museler les journalistes et leur empêcher tout reportage critique. Nganang est né à Yaoundé, au Cameroun. Il a fait ses études au Cameroun et en Allemagne et est citoyen américain. Il a reçu son doctorat en littérature comparée et est actuellement professeur à l’Université de Stony Brook dans l’état de New York, où il enseigne les sciences de la culture et la littérature comparée. Nganang est l’auteur de plusieurs romans ainsi que de plusieurs d’essais et recueils de poèmes.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Lianna Merner au PEN International, Koops Mill, 162-164 Abbey Street, Londres, SE1 2AN, Royaume-Uni, Tél .: +44 (0) 20 7405 0338, Fax: +44 (0) 20 7405 0339 , Email: lianna.merner@pen-international.org

image_print