Home Page > News Item > PEN est dévastée par les nouvelles de la mort de notre ami et collègue, Lobsang Chokta

lobsang3

La communauté PEN est aujourd’hui bouleversée par la nouvelle de la mort de notre ami et collègue, Lobsang Chokta à Delhi, en Inde. En tant que vice-président du Centre PEN des écrivains tibétains à l’étranger,  il était un défenseur infatigable de la littérature, de la liberté d’expression et les droits linguistiques.

Il était merveilleux de travailler avec, un membre dévoué de la famille PEN et un défenseur dévoué pour les écrivaines tibétaine emprisonnés, la langue et le patrimoine tibétain.

Nous exprimons notre profonde sympathie et condoléances à sa famille, sachant qu’il peut en aucun cas compenser leur perte.

«Nous sommes plein de tristesse. Lobsang était la personne la plus paisible et joyeuse, ainsi que les plus dévoués aux droits culturels du peuple tibétain. On entend encore sa voix claire dans notre assemblée des délégués dénonçant les injustices commises par le Gouvernement Chinois contre son peuple. Son amitié avec les écrivains de partout dans le monde a fait de lui un ardent défenseur de la littérature tibétaine.

Je me souviens bien, à la fin de la réunion de Gérone en mai 2014, quand je lui ai dit:

Pensons grande, mon ami: pourquoi pas tenir une réunion internationale du Comité de la traduction et des droits linguistiques à Dharamsala?

Il répondit: «Je rêve toujours grande: nous aurons le Congrès du PEN International à Lhassa un jour. »

Ce jour-là, nous allons l’honorer à nouveau »-. Carles Torner, Directeur Exécutif International PEN.

Les circonstances de sa mort sont actuellement dans incertain.  PEN International suivra l’enquête comme elle se développe.

image003

 

 

 

image_print