Home Page > News Item > TURQUIE – Le Professeur Büşra Ersanlı et Ragıp Zarakolu, accusés précédemment font face respectivement à 22.5 ans et 15 ans de prison

RAN 56/11 Mise à jour No. 4 Le 23 mars 2012

Le procureur en chef d’Istanbul a ordonné cette semaine l’instruction d’un procès contre Büşra Ersanlı et Ragıp Zarakolu. Le Comité pour la Défense des Écrivains Persécutés du PEN International proteste de l’innocence de ces écrivains et déplore tout prolongement carcéral à leur encontre.

Le 19 mars 2012, le Procureur public d’Istanbul, Adnan Çimen, a émis des brefs d’accusation contre le professeur Ersanlı en raison d’un rôle de ‘chef à la tête d’une organisation illégale’ et de l’éditeur Zarakolu pour avoir ‘soutenu et aidé une organisation illégale’. Le Procureur réclame une peine de 15 à 22.5 ans contre Ersanlı et de 7.5 à 15 ans contre Zarakolu. L’acte d’accusation de 2,400-pages a été expédié au 15e Haut tribunal et implique un total de 193 répondants, dont 147 se trouvent présentement en prison.

Arrière-Plan:

Le Professeur Büşra Ersanlı et Ragıp Zarakolu, ont été arrêtés le 28 octobre 2011. Quarente-et-une personnes ont été arrêtées à la même période lors de l’opération dite Congrès de la Société Démocratique (Koma Civaken Kurdistan – KCK) lancée depuis 2009, ayant mené à plusieurs centaines, certains songent à plus de 1,000, arrestations suivies de procès. Le KCK est interprété comme l’arme civile/politique du Parti Travailliste Kurdistan (PKK) aujourd’hui illégal et donc considéré aussi comme illégal.

Ersanli est une universitaire de la Faculté des Sciences Politiques et des Relations Internationales de l’Université Marmara d’Istanboul. Elle est experte du Droit constitutionnel et au moment de son arrestation, elle oeuvrait au sein de la Commission Constitutionnelle du BDP.

Zarakolu est bien connu à titre d’éditeur et activiste politique luttant depuis plus de 30 ans en faveur de la liberté d’expression et des Droits de la Personne en Turquie. Le mois dernier, il était proposé comme candidat au Prix Nobel de la Paix 2012 par les membres du Parlement suédois. Il fait face à un procès intenté sous la bannière ATL “membre d’une organisation illégale” en raison d’un discours devant les membres du parti pro-kurde pour la Paix et la Démocratie (BDP) ainsi que des articles qu’il a publiés.

Deniz Zarakolu, un universitaire et traducteur, a également été arrêté au nom de la législation anti-terrorisme à la suite d’une conférence prononcée à l’Académie des Sciences Politiques du parti pro-kurde Paix et Démocratie (BDP), un parti de l’opposition. Il a été enfermé à la Prison de Metris où son père, Ragip Zarakolu, est également détenu. Plusieurs autres universitaires liés à l’Académie ont également été arrêtés sous l’empire de la loi anti-terrorisme, notamment Ayşe Berktay. Cette dernière est une universitaire réputée, un auteur favorisant les femmes activistes ; elle a été détenue en vertu d’un avant-procès depuis octobre 2011 mais aucune accusation formelle n’a pas encore été prononcée à son endroit.

Le Professeurr Büşra Ersanlı, Ragıp Zarakolu et Ayşe Berktay sont des membres honoraires du centre PEN turc.

Information supplémentaire :

Hürriyet: http://www.hurriyetdailynews.com/prosecutor-seeks-jail-time-for-intellectuals-in-turkey.aspx?pageID=238&nID=16414&NewsCatID=338.

Association des Éditeurs sous le blog : http://freedomforragip.wordpress.com/.

Veuillez expédier vos appels :
Exprimant votre profonde inquiétude à la suite de la détention de Ragıp Zarakolu, du Professeur Büşra Ersanlı, d’Ayşe Berktay, de Deniz Zarakolu et d’autres écrivains et journalistes détenus en raison de prétendue affiliation à des partis politiques kurdes.

Vous référant aux craintes que ces arrestations font fi des standards internationaux en matière des droits à la liberté d’expression et d’association tels que garantis par le Pacte International en matière des droits civils et politiques et de la Convention européenne des Droits Humains et Démocratiques, dont la Turquie est un pays signataire.

Veuillez adresser vos appels:
M. Sadullah Ergin
Ministre de la Justice
06669 Kizilay
Ankara
Turquie
Fax: 00 90 312 419 3370
Courriel: sadullahergin@adalet.gov.tr

À l’ambassadeur de la Turquie dans votre pays de résidence.

**Communiquer avec le PEN, Bureau pour la Défense des Écrivains Persécutés, à son Secrétariat de Londres si votre texte devait outrepasser la date du 23 avril 2012**

Renseignements : Sara Whyatt, PEN International, Comité pour la Défense des Écrivains Persécutés, Brownlow House, 50/51 High Holborn, Londres WC1V 6ER, Tel.+ 44 (0) 20 7405 0338, Fax: +44 (0) 20 7405 0339, courriel : sara.whyatt@pen-internationalpen.org

image_print