Les réseaux régionaux de PEN ont évolué pour aborder les questions internationales de littérature et de liberté d’expression dans leurs contextes locaux. Les réseaux facilitent le partage des connaissances et la collaboration à travers des lignes géographiques et thématiques, ainsi que le renforcement de la capacité de plaidoyer des centres dans leur région afin de développer une réponse plus efficace aux questions de liberté d’expression sur la planète.

Réunion de partage des compétences Asie-Pacifique, Lahore 2010

Réunion de partage des compétences Asie-Pacifique, Lahore 2010

Fondation latino-américaine

Fondée au Panama en 1998, la Fondation encourage la connexion des Centres PEN hispanophones avec la communauté PEN mondiale. Ce réseau inclut des Centres en Bolivie, en Colombie, en Galice, à Guadalajara, au Guatemala, au Mexique, au Nicaragua, au Panama, au Paraguay, au Pérou, à Salta, à San Miguel de Allende, en Espagne et au Venezuela, ainsi que dans le Centre des Cubains en exil. Elle a offert une aide la traduction pour garantir que les messages et les idées de PEN International étaient partagés efficacement, et que les questions portant sur la liberté d’expression – plus particulièrement en Amérique Latine – sont portées à l’attention de tous. Elle tient un stand chaque année lors de la Foire internationale du livre de Guadalajara et collabore régulièrement avec d’autres organisations nationales et internationales sur des projets et des campagnes.

Réseau PEN Afrique

Conférence PEN le Caire 2010

Conférence PEN le Caire 2010

Créé en 2001 et comprenant 12 Centres PEN de l’Afrique du Nord à l’Afrique du Sud, ce réseau relie les Centres PEN africains entre eux et au reste de la communauté PEN. Il se rencontre régulièrement pour parler des projets et des campagnes ainsi que des questions communes et explorer les possibilités de collaboration au nom de PEN International et de la littérature africaine. Le réseau a joué un rôle crucial dans l’établissement des programmes de PEN International dans la région et continue d’y jouer un rôle majeur.

Réseau de solidarité des langues altaïques

URAL ALTAY Human Rights Summer School workshop

Atelier de l’université d’été sur les droits de l’homme OURAL ALTAY

Ailleurs, un nouveau modèle durable d’activité a été développé par ce réseau, qui a été créé en 2009 avec l’assistance de l’équipe Programmes internationaux et le Comité de traduction et des droits linguistiques. Il regroupe le parrainage de Centres à travers les régions, et utilise des connexions culturelles/linguistiques pour aborder des questions d’organisation et de liberté d’expression ainsi que pour refléter les littératures riches et diversifiées des cultures de ses membres. Le réseau inclut les Centres PEN de pays comme le Japon, la Corée du Sud, la Turquie, la Hongrie et la Finlande ainsi que PEN Asie centrale et PEN Ouïghour.  Sa création même a abordé la question principale identifiée par les Centres en Asie centrale, à savoir l’isolement.